vendredi 17 janvier 2014

Faux départ

Ca se confirme, "Derrière la vitre" s'apparente chaque jour un peu plus à un faux départ.
Tant pis, il faudra s'y faire, cette histoire qui démarre, entrecroise quelques fils et puis pfft, plus rien.
C'est le risque d'écrire sur une impulsion, mais comment écrire autrement ?

Jusqu'où je peux aller

Publication de la nouvelle "Jusqu'où je peux aller", un texte où je parle d'escalade (moi qui aie le vertige ;) ) et de...