lundi 19 octobre 2015

Rouge rouge rouge


J'aime la prose de Monique Jouvancy, depuis "L'air de riens", en passant par "Finir", et aujourd'hui avec son dernier roman "L'effet poisson rouge", Mot fou éditions.

Pour comprendre le titre, il faut lire le livre, et ne pas se contenter des 20 premières pages.
Un livre de son temps, qui commence par la création d'un profil sur un site de rencontres.
Cependant un livre plus profond qu'il ne pourrait paraître à un lecteur trop rapide.
Un roman sur l'absence, ce qui n'est plus, ce qui manque.
Monique Jouvancy parle de théâtre, de la peur avant de jouer, elle est comédienne de profession.
Décidément, elle sait écrire, toujours elle trouve le ton juste.


Avec Monique Jouvancy, je me sens un peu comme un cinéaste avec ses acteurs fétiches.
Dès que je peux, je mets Monique dans le générique.
C'est la même chose avec Isabelle Minière.
Deux auteures dont j'ai aimé la sensibilité avant de les rencontrer ...



Jusqu'où je peux aller

Publication de la nouvelle "Jusqu'où je peux aller", un texte où je parle d'escalade (moi qui aie le vertige ;) ) et de...