samedi 2 juillet 2016

Japon, quelques éclats


Marcher sous la pluie dans des cimetières vides
Rien de mieux pour mettre au clair ses pensées,
De l'ordre dans le tumulte des idées, trouver une certaine sérénité.













Se perdre dans les quartiers aux petites maisons de bois.







Asakusa, la foule,
chercher les endroits secrets,





Modernité et Tradition, à chaque coin de rue tokyoïte




Se revigorer




Trouver la quiétude



Jusqu'où je peux aller

Publication de la nouvelle "Jusqu'où je peux aller", un texte où je parle d'escalade (moi qui aie le vertige ;) ) et de...