mardi 11 juillet 2017

Une demi-année ...


Une demi-année, je préfère cette expression au mot semestre, celui-ci relevant davantage du langage administratif, ou économique. Il y a différentes facettes dans une vie, et ce blog vogue plutôt sur le versant littéraire, et ce qui le nourrit ; avouons-le, une partie de ce qui le nourrit.
Une demi-année, c'est peu et c'est beaucoup. Tout dépend ce que l'on en fait, de ce que l'on en retient. Je crois écrire pour garder la trace du présent, ou de mon imaginaire, l'un et l'autre s'entrelaçant parfois au fil des textes. La vérité vécue n'est pas le plus important dans l'écriture. D'ailleurs la vie dépasse toujours la fiction.
Ecrire est mon mode d'expression, même si j'ai appris au fil du temps à limiter, à concentrer vers la littérature ce penchant. Tout le monde n'écrit pas, et quand je dis "écrire" je ne parle pas d'aligner des phrases, ce que tout le monde, sous réserve de l'avoir appris à l'école, sait faire. Mais écrire ce n'est pas ça, ce n'est pas sujet verbe complément, c'est bien autre chose. Tout le monde n'écrit pas, tout le monde ne lit pas de l'écriture non plus.
Parfois, souvent, j'aimerais avoir appris la musique et savoir composer. "La musique est simplement là pour parler de ce dont la parole ne peut pas parler. Pascal Quignard. 
Je ne sais pas la musique, alors j'écris. Et dans ma vie de tous les jours, je prends des photos avec un petit appareil. Pour conserver la trace. D'un rayon de soleil, d'une atmosphère, d'un moment de partage, d'une sensation, de la découverte d'un lieu, ou de sa redécouverte.
Une photo sans commentaire, sans explication, brute en quelque sorte, c'est comme une mélodie. Cela peut parler. Mais sans mots.

La vie est riche. Elle est le tout, et elle n'est rien.
Une demi-année, c'est peu et c'est beaucoup.


JANVIER




















FEVRIER





MARS








AVRIL







 









MAI









JUIN











Jusqu'où je peux aller

Publication de la nouvelle "Jusqu'où je peux aller", un texte où je parle d'escalade (moi qui aie le vertige ;) ) et de...